CRYOSTAR, Un leader Mondial du territoire

Interview de Monsieur ZOUAGHI,
Président de l’entreprise CRYOSTAR


Monsieur Sa
muel Zouaghi, est le Président de CRYOSTAR, une entreprise dynamique implantée en Sud Alsace à Hésingue, tout près du futur site d’EURO3LYS. Il a accepté de répondre à quelques questions.

 

Monsieur Zouaghi, quel est le métier de CRYOSTAR ?

Le métier de CRYOSTAR est de concevoir des machines tournantes, c’est à dire des pompes, turbines et compresseurs, mais aussi des échangeurs et systèmes automatiques de remplissage pour les filières du gaz industriel, du gaz naturel et des hydrocarbures. CRYOSTAR, est une entreprise d’un peu plus de 600 collaborateurs dans le monde, qui a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de plus de 266 M€.

 

Depuis combien de temps CRYOSTAR est implanté à Hésingue en Sud Alsace ?

L’Entreprise s’est d’abord installée dans la région de Bâle en 1966, mais c’est à partir de 1973 que l’unité de production s’est implantée à Hésingue, en raison de la proximité non seulement avec l’Allemagne et la Suisse, mais aussi avec l’aéroport Bâle-Mulhouse, un atout formidable pour le développement mondial de CRYOSTAR.

Depuis 1998, toutes les fonctions sont recentrées sur le site de Hésingue. Nous avons également développé des filiales partout dans le monde pour apporter la plus grande valeur ajoutée de services au plus près de nos clients, car nous exportons plus 97% de notre production.

 

Parlez-nous du site de CRYOSTAR à Hésingue, combien de salariés y travaillent ?

 Plus de 500 collaborateurs travaillent sur le site de Hésingue.

Nous avons une forte proportion d’ingénieurs, environ 25%, mais aussi des techniciens, tous très spécialisés ; Il n’y a pas de fonctions non qualifiées chez CRYOSTAR. Un collaborateur monteur de turbines ou de pompes est un monteur très spécialisé. Chaque opérateur d’atelier est très qualifié. C’est pourquoi nous avons une population importante de techniciens spécialisés qui sont formés régulièrement, notamment dans le domaine de la sécurité bien sûr, mais pas seulement ; nous formons dans tous les domaines importants pour l’entreprise, du management à la bureautique.

Je suis ravi de constater qu’il règne un bon état d’esprit chez CRYOSTAR avec des personnes loyales, motivées, engagées, ce qui est capital pour la performance d’une entreprise, ce qui explique notre turn-over très faible.

 

Quels sont les enjeux d’aujourd’hui pour CRYOSTAR ?

Les marchés de CRYOSTAR sont à fort contenu technologique. La compétition mondiale exige un très haut niveau de qualité produit et de services afin de garantir les plus hautes fiabilités et sécurités aux clients industriels dont les processus de production dans les gaz ou les hydrocarbures ne doivent être ni altérés, ni arrêtés.

Ainsi dans notre métier, les équipements que nous produisons et installons chez nos clients doivent être extrêmement performants et s’accompagner d’un service haut de gamme avec des techniciens en mesure d’intervenir très rapidement partout dans le monde. C’est pourquoi nous disposons de filiales de service à l’étranger au plus près des unités d’exploitation de nos clients.

D’une manière générale mais plus particulièrement dans le domaine des hydrocarbures, chaque client dispose d’une machine qui a des qualités techniques particulières répondant à des besoins très spécifiques. L’avantage concurrentiel de CRYOSTAR est d’être capable de spécifier chaque machine tout en définissant des gammes de produits reposant sur des plateformes communes, le tout s’accompagnant d’un haut niveau de service. Le principal enjeu pour nous c’est de maintenir notre avance sur nos concurrents, qu’ils soient Européens, Américains, Chinois, Japonais ou Coréens.

 

Dans beaucoup d’industries la compétition par les prix et les coûts est très forte, qu’en est-il pour CRYOSTAR basée ici au cœur de cette partie française de l’agglomération tri-nationale ?

Dans notre métier comme dans beaucoup de métiers industriels, les prix sont bien sûr un enjeu, mais ce n’est pas le seul. Nos clients, à l’instar des major company comme Shell ou Total, ont des impératifs simples : ne jamais interrompre leurs processus industriels,  avec un niveau de sécurité sans faille. La qualité de nos produits et de nos services nous permettent d’être fortement concurrentiels en projetant le coût de nos équipements sur l’ensemble de leur durée de vie.

 

Quelles sont donc les activités les plus essentielles au centre de production de Hésingue ?

Chaque activité a sa place à part entière pour assurer l’ensemble de notre activité, avec une focalisation forte sur l’innovation permanente , dans le but de mettre au point les machines les plus performantes, les plus fiables et surtout les plus sûres du marché. Cela représente des investissements importants.  Cryostar a investit au cours des 10 dernières années près de 30 M€ dans la modernisation de son outil de production et de ses bancs de test ou encore dans l’ergonomie de travail de l’ensemble de ses collaborateurs.

Une part de notre recherche est actuellement orientée sur la digitalisation qui constitue un  enjeu important à nos yeux.

 

En quoi la digitalisation dans votre métier est-elle un enjeu si important ?

Les recherches que nous menons actuellement ont pour but d’équiper nos machines de micro-capteurs qui nous permettrons de recueillir d’importants volumes de données. Avec des algorithmes puissants, à partir de ces données nous serons en mesure de déterminer à distance et de manière prédictive, les opérations de maintenance à réaliser sur les équipements que nous installons chez nos clients. Prédire le comportement de la machine va devenir possible.

Il faut savoir que CRYOSTAR a le plus grand parc de machines installées dans ses secteurs d’activités. Chaque machine a une durée de vie de 20 à 50 ans ; cela nous procure une base d’expérience qui n’a pas d’égale pour améliorer et concevoir des machines toujours plus performantes et pour apporter des services encore plus efficaces pour nos clients, ce faisant, renforçant notre avantage concurrentiel.

 

Quelles sont les actualités pour CRYOSTAR ?

Beaucoup d’actualités : nous avons achevé il y a quelques mois un bâtiment unique en Europe dédié aux essais hydrauliques et pneumatiques permettant ainsi de renforcer les capacités de tests de Cryostar. D’autre part, nous procédons à l’extension du magasin de stockage qui comporte des dizaines de milliers de composants différents qui pourront être manipulés de manière plus automatique, améliorant ainsi l’ergonomie de travail des opérateurs.

Mais notre actualité ne s’arrête pas là. CRYOSTAR est très actif sur le marché du gaz naturel et plus particulièrement pour les véhicules roulant au Gaz Naturel Liquéfié. Ainsi nous équipons déjà près de 100 stations service GNL et GNLC dans le monde. Nos distributrices de gaz naturel, utilisées par le grand public sont reconnaissables par leur design et leur ergonomie. CRYOSTAR a beaucoup investi dans le design de ces dernières ; nous sommes convaincus que ce design n’a pas que des vertus esthétiques et ergonomiques, mais qu’il apporte aussi qualités et  performances nouvelles en toute sécurité.

 

En conclusion, l’implantation de son centre de production ici en Sud Alsace semble être un atout pour CRYOSTAR

Oui, en effet, depuis notre implantation de Hésingue nous avons pu développer CRYOSTAR à l’international et répondre aux besoins de nos clients partout dans le monde. La qualité trinationale de ce territoire qui favorise le multiculturalisme des personnes, la proximité de l’Aéroport Bâle-Mulhouse, la richesse de l’offre autoroutière et ferroviaire, font de ce territoire un atout fort pour CRYOSTAR, d’autant que nous avons toujours été bien écoutés, compris et soutenus par les élus de la commune et de Saint-Louis Agglomération.

 

Je suis donc convaincu que ce territoire va continuer d’attirer de nombreuses entreprises. En cela, EURO3LYS est une opportunité à saisir pour nombre d’entreprises, d’entrepreneurs et de collaborateurs qui viendront enrichir ce territoire. On ne peut que s’en réjouir.

Voir les dernieres actualités

Voir toutes les actualités
Accès / 5 juin 2018

Concertation publique relative aux aménagements routiers

  Aménagements pour l’Amélioration des Accès Autoroute – Agglomération des 3 Frontières   Concertation publique   Le Conseil départemental du Haut-Rhin souhaite améliorer les accès à l’autoroute dans le secteur des 3 Frontières et procède actuellement à des études dans le cadre d’un aménagement global estimé à 50 M€. Ce dernier vise précisément à fluidifier […]

Lire la suite
Transports / 23 janvier 2018

La ligne Tram 3 desservant le projet Euro3lys est en service !

Depuis le 10 décembre dernier, la ligne 3 du Tram qui relie la ville de Bâle à la Gare de Saint-Louis est en exploitation. C’est le retour d’une liaison Tramway entre Bâle et Saint-Louis, disparue en 1957 à la faveur du développement de la circulation automobile. Mais les temps ont profondément changé ; le territoire a […]

Lire la suite
Non classé / 5 janvier 2018

Interview de la Directrice du Développement Économique de Saint-Louis Agglomération

Interview de Madame Catherine GOUTTEFARDE, Directrice du Développement Économique de Saint-Louis Agglomération     Madame Gouttefarde, vous êtes la directrice du développement économique de Saint-Louis Agglomération au cœur de laquelle se trouve Euro3lys. Quelles sont les spécificités de l’économie du territoire ? Je crois qu’il y a 3 réalités qui soulignent les spécificités économiques de ce territoire. Tout […]

Lire la suite